Le coworking comme solution à la crise?

La RTBF vient de diffuser dans les ondes un billet à propos du Betacowork Coworking Bruxelles avec des interviews des membres Cedric Donckels et Pascal van den Driessche, et moi. Merci Charlotte!

Crise : le coworking, un concept à méditer pour les travailleurs ?

Les travailleurs ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Le budget essence pèse parfois bien lourd à la fin du mois. Le télétravail permet d’y remédier en partie. Seulement, travailler seul chez soi n’est pas toujours très motivant. D’où ce concept, qui va tenter de faire des émules : le coworking.

Le coworking, c’est avant tout un
espace, des bureaux que l’on peut louer à la journée pour y travailler. Chacun
peut s’inscrire, à la carte, payer sa place de bureau, éventuellement sa ligne
téléphonique, sa salle de réunion. Le tout dans une ambiance un peu à la
Google, avec salle de détente et décoration design.

La Région wallonne vient de débloquer
des budgets pour créer des espaces de ce type. 6 au total ont été pointés. En
Hainaut, trois villes ont été retenues pour les accueillir : Mons, Tournai et
La Louvière. Le premier se situerait en centre-ville montois ; le
deuxième, dans le quartier Saint-Piat ; quant au troisième, on parle de l’ancien
site ”Ubel”, à côté du hall des expositions louviérois. Parmi les autres
villes wallonnes retenues, citons encore Louvain-la-Neuve, Namur et Liège.

En attendant, nous nous sommes rendus dans
la capitale, chez Betagroup, pour voir comment on parvenait à s’organiser dans
cet espace de co-working établi dans cet ancien entrepôt où 120 personnes se
croisent, de jour comme de nuit. A écouter, ci-contre.

Charlotte Legrand

La RTBF vient de diffuser dans les ondes un billet à propos du Betacowork Coworking Bruxelles avec des interviews des membres Cedric Donckels et Pascal van den Driessche, et moi. Merci Charlotte!

Crise : le coworking, un concept à méditer pour les travailleurs ?

Les travailleurs ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Le budget essence pèse parfois bien lourd à la fin du mois. Le télétravail permet d’y remédier en partie. Seulement, travailler seul chez soi n’est pas toujours très motivant. D’où ce concept, qui va tenter de faire des émules : le coworking.

Le coworking, c’est avant tout un
espace, des bureaux que l’on peut louer à la journée pour y travailler. Chacun
peut s’inscrire, à la carte, payer sa place de bureau, éventuellement sa ligne
téléphonique, sa salle de réunion. Le tout dans une ambiance un peu à la
Google, avec salle de détente et décoration design.

La Région wallonne vient de débloquer
des budgets pour créer des espaces de ce type. 6 au total ont été pointés. En
Hainaut, trois villes ont été retenues pour les accueillir : Mons, Tournai et
La Louvière. Le premier se situerait en centre-ville montois ; le
deuxième, dans le quartier Saint-Piat ; quant au troisième, on parle de l’ancien
site ”Ubel”, à côté du hall des expositions louviérois. Parmi les autres
villes wallonnes retenues, citons encore Louvain-la-Neuve, Namur et Liège.

En attendant, nous nous sommes rendus dans
la capitale, chez Betagroup, pour voir comment on parvenait à s’organiser dans
cet espace de co-working établi dans cet ancien entrepôt où 120 personnes se
croisent, de jour comme de nuit. A écouter, ci-contre.

Charlotte Legrand

About Ramón Suárez

Tech startups, entrepreneurship, & coworking; @Betacowork Coworking Brussels and Coworking Belgium @Cobelgium founder; President and cofounder of the European Coworking Assembly @CoAssemblyEU@startupsbe founder and board member; blogger; chocolate ambassador; Brussels lover. For speaking engagements, please contact my agent at Startups.be, Laura Ortiz: laura@startups.be / +32 484 10 74 69 Connect on Twitter: @ramonsuarez and Google+ Watch me talk about coworking & entrepreneurship on YouTube
Comments are closed.