travailler debout

Ces hommes qui préfèrent travailler debout

Travailler debout, est-ce vraiment mieux, comme le prétendent ces études, de plus en plus nombreuses, selon lesquelles rester en position assise toute la journée n’est pas bon pour la santé. Sidar, fondateur de Open Up Europe, a-t-il raison d’expliquer ce succès en déclarant : « sitting is the new smoking » ?

Au Betacowork, les quelques « bureaux debout » (ou standing desks) disponibles sont constamment occupés – souvent par les mêmes personnes (étrangement, la grande majorité sont des hommes. Barbus, qui plus est. Doit-on y voir un lien de cause à effet ?). Nous avons mené l’enquête auprès de nos coworkeurs adeptes de ces étranges bureaux surélevés pour essayer de comprendre leurs motivations…

Un remède pour les problèmes de dos

« Travailler debout me redonne de l’énergie. De plus, je souffrais auparavant de sérieux problèmes de dos et travailler debout m’aide à renforcer le bas du dos. Mais j’ai aussi pris d’autres dispositions pour mes problèmes de dos, par exemple, en achetant un ordinateur ultra léger ou en m’organisant pour éviter d’avoir trop de matériel à transporter chaque jour pour venir au Betacowork » nous explique Gilbert, barbu fondateur de Mister West. « Ah, un dernier conseil : mieux vaut avoir de bonnes chaussures pour travailler debout ! ».

Pour Richard (Scalable Solutions), sa préférence pour les bureaux debout s’explique par des problèmes intestinaux passés : « il y a deux ou trois ans, je souffrais de problèmes de compression et d’irritation du colon. J’étais assis plus de 2500 heures par an ! Je souffrais aussi du dos, pas quand j’étais assis, mais quand je me promenais ou que je courais dans le parc. Malgré mes 5 séances de sport par semaine, mon dos n’était pas suffisamment musclé par rapport au reste de mon corps. Depuis l’année dernière, j’ai pris les choses en main : je fais des étirements tous les jours ou presque, je fais des exercices de musculation ciblés sur le dos et des abdos et… je travaille debout. J’ai par ailleurs perdu 5 kg depuis : je suis certain que cela s’explique en partie par le fait que je travaille debout ».

Pour Borja, barbu fondateur de TapeWrite, travailler debout est devenu une évidence : « je travaille debout depuis près de sept ans. Je pense qu’il est très difficile de compenser 8 heures en position assise par des exercices physiques, aussi intenses soient-ils ! Quand je travaille debout, je suis sans cesse en mouvement, pour adapter ma position, etc. Mon dos est droit et je me sens plus en forme ».

Christophe, barbu fondateur de SpaceRocket, souffrait lui aussi de problèmes de dos par le passé : « j’avais beau investir dans des chaises de plus en plus chères, mes problèmes de dos persistaient. Pour en venir à bout, j’ai opté pour deux solutions : les chaises ergonomiques et les bureaux debout. Je commence à sentir les résultats ». Travailler debout a par ailleurs des effets bénéfiques sur sa forme : « cela m’aide à rester concentré, à préserver mon niveau d’énergie et à améliorer ma productivité ».

Travailler debout – les autres bienfaits

« Les standing desks sont tous installés à l’écart, dans un coin de la salle. M’y installer me permet de travailler sans être dérangé. Les gens viennent moins souvent vous interrompre », nous confie Gilbert. Et Christophe d’ajouter « travailler debout facilite la digestion et prévient la somnolence (en particulier après le déjeuner) ».

Avec modération !

« Quand je m’installe à un bureau debout, je ne travaille debout qu’environ 30% du temps. On a tendance à s’asseoir au bout d’un moment, inconsciemment. C’est ancré en nous. Le truc, c’est d’éloigner la chaise derrière nous pour ne pas être tenté de s’asseoir sans s’en rendre compte », explique Gilbert.

Richard confirme : « je travaille debout – mais attention, en alternance seulement (1-2 heures debout, suivies de 15-30 minutes en position assise).

Reste à présent à comprendre pourquoi la plupart des adeptes des bureaux debout sont des hommes barbus. Si quelqu’un a une explication, on est preneurs !

D’autres conseils pour vos problèmes de dos ? Notre coworkeur Jed, le doc. du Betacowork, vous donne tout un tas de conseils très concrets sur son site My Medicoach. Un site à consulter (assis ou debout) sans modération !

Crédit photos: Elliot Moscowitz (le photographe) et Gilbert West (le modèle – barbu)

About Katia Xenophontos

Ancienne nomade devenue sédentaire. Traductrice. Blogueuse. Echangeuse (de maison). Coworkeuse. Community manager, traductrice, représentante pour TrocMaison. Il m’arrive d’écrire pour les autres (si on me le demande gentiment). LinkedIn. Facebook. Twitter. La nomade sédentaire

,

Comments are closed.