raisons coworking

15 raisons de NE PAS faire du coworking

Vous êtes indépendant, entrepreneur ou salarié adepte du télétravail. Le coworking, vous en entendez parler et vous vous dites “Pourquoi pas moi?”. Lisez bien ceci avant de vous lancer dans ce nouveau mode de travail – certes de plus en plus populaire, mais peut-être pas fait pour vous. Ceci est plus qu’un avertissement : c’est une sérieuse mise en garde – vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu.
1 – Comment faire pour revenir à une vie normale après ?
En vous lançant dans le coworking, vous risquez (très fort) d’y prendre goût. Imaginez que demain, votre mode de vie ne vous permette plus de venir chaque jour dans votre espace de coworking préféré. Que vous soyez à nouveau coincé à la maison. Seul. Avec votre chat. Bonjour, tristesse!

raisons coworking

Photo : Kae Yen Wong

2 – Je préfère échouer seul.
Vous préférez de loin échouer seul, au fond de votre garage, et vous morfondre dans votre coin plutôt que d’être entouré de personnes prêtes à vous aider, à vous soutenir et à partager leur propre expérience d’échec avec vous.

3 – Vous venez de vous installer à Bruxelles ? Oubliez le coworking !
En vous inscrivant dans un espace de coworking, vous ne pourrez pas y échapper: vous allez rencontrer des gens de toutes cultures, de tous âges et de tous horizons. Vous allez devoir faire connaissance, sortir de votre zone de confort, ouvrir votre esprit à d’autres métiers et projets. Pire: vous risquez de vous faire des amis!

raisons coworking

Photo : Matt Biddulph

4 – J’ai toujours raison.
Vos coworkeurs risquent de vous amener à vous remettre en question, vous et votre projet. Ils risquent même de vous donner de nouvelles idées. N’est-ce pas terrible ? Hors de question de remettre en cause votre travail! Continuez à travailler à la maison, loin du regard des autres, et vous serez certain d’avancer dans la direction que vous aurez choisie, sans devoir subir l’influence des autres.

5 – Je n’aime pas cuisiner. Et je préfère manger seul.
Dans certains espaces de coworking, les membres sont invités à cuisiner tour à tour pour leurs compagnons. C’est le cas au Betacowork : chaque vendredi, un coworkeur se porte volontaire pour préparer le déjeuner pour tous ceux qui souhaitent se joindre à lui pour un moment de partage et de convivialité. Vous vous voyez sérieusement partager un tel moment avec des gens que vous connaissez à peine?

6 – Je n’ai pas besoin de nouveaux amis.
Partager votre café avec des gens ouverts, sympas et indépendants, comme vous, ne vous intéresse tout simplement pas. Votre vie sociale vous convient parfaitement.

7 – Je préfère regarder les toiles d’araignées pendant mes pauses.
Ou faire ma lessive. Ou la vaisselle. Ou le ménage. Ou aller à la boulangerie (pour entendre le son de ma voix). Oui, vraiment, vous préférez (de loin) travailler seul à la maison. On peut faire tellement plus de choses que dans un espace de coworking, entouré d’autres personnes aux valeurs si (trop !) proches des nôtres!

8 – Je préfère travailler dans un café.
Rien de tel pour travailler qu’un café bondé, à la connexion Internet instable, aux serveurs désagréables et aux distractions omniprésentes. Non, mais vous vous voyez vraiment passer vos journées dans un espace conçu pour stimuler le travail et vous permettre d’avancer sur vos projets !?

raisons coworking

Photo : David Goehring

9 – Je n’ai pas envie de rencontrer d’autres indépendants.
Leur vie, leurs problèmes, leurs préoccupations ne vous intéressent tout simplement pas. Et vous avez raison : vous avez déjà assez à faire pour vous démener avec vos cotisations sociales, vos assurances, vos clients. Pas envie d’entendre les problèmes des autres!

10 – Je suis faible.
Impossible pour vous d’interrompre une discussion intéressante pour retourner travailler. Vous préférez éviter les tentations: mieux vaut continuer à travailler seul à la maison.

11 – La procrastination est ma seconde nature.
Dans un espace de coworking, en voyant les autres autour de vous travailler, avancer dans leurs projets, concentrés sur leur ordinateur, essayer de gagner leur vie, vous risqueriez d’avoir du mal à procrastiner (votre activité préférée à la maison). Très vite, vous vous sentiriez, vous aussi, obligé de vous remettre au travail. Résultat : vous rentreriez chez vous, en fin de journée, totalement épuisé par toutes ces tâches accomplies.

12 – Partager, collaborer, rencontrer, élargir mon réseau – tous ces mots ne me parlent pas.
Dans les espaces de coworking, on rencontre un tas de gens passionnants, c’est presque inévitable, vous le savez. Certains ont pour ambition de rendre le monde meilleur, d’autres, tout simplement, de gagner leur vie, d’autres encore, de rencontrer des gens et d’élargir leur réseau. Vos conversations quotidiennes avec le facteur et le libraire vous suffisent amplement.

raisons coworking

Photo : Sahadeva Hammari

13 – Et ma vie privée, alors ?
Et si l’envie vous vient de vous curer le nez, ou, pire, de péter ? Si vous avez envie de passer vos journées à surfer sur le Web à la recherche d’informations inutiles, à regarder des vidéos (pas toujours très… catholiques), plutôt que de travailler ? On est si bien à la maison.

14 – Je suis timide.
Vous êtes ce que l’on appelle une personne introvertie: vous êtes mal à l’aise dans les grands groupes et vous avez besoin de vous isoler régulièrement. Vous doutez que vous rencontrerez d’autres personnes comme vous dans un espace de coworking et que des conversations à deux y soient possibles. Les espaces de coworking sont, vous en êtes certain, uniquement fréquentés par des extravertis, des leaders, des champions de la socialisation.

15 – La sérendipité!? Kesako ?
Mais oui, vous savez bien, c’est le fait de trouver mieux que ce qu’on cherchait : on vient dans un espace de coworking pour rompre l’isolement lié au fait de travailler seul à la maison, et on finit par faire des rencontres qui changent notre vie. Seulement voilà : votre vie, elle vous convient tout à fait. Elle est parfaite. Hors de question de sortir de votre zone de confort et de risquer de trouver mieux !

Alors, convaincu?

(Merci aux membres du Betacowork pour toutes ces suggestions et leur légendaire second degré.)

About Katia Xenophontos

Ancienne nomade devenue sédentaire. Traductrice. Blogueuse. Echangeuse (de maison). Coworkeuse. Community manager, traductrice, représentante pour TrocMaison. Il m’arrive d’écrire pour les autres (si on me le demande gentiment). LinkedIn. Facebook. Twitter. La nomade sédentaire

Comments are closed.