Nicolas Lecloux

Nicolas Lecloux : se rapprocher du Betacowork, une évidence

Le coworking, ce n’est pas que partager des bureaux. Ce n’est pas Nicolas Lecloux qui dira le contraire. A la tête de la Centrale d’Achats depuis 2009, il a décidé de rejoindre l’environnement du Betacowork à la fin de son bail au Da Vinci Research Park. “Une évidence”, selon lui.

Fondée en 1995, la Centrale d’Achats est spécialisée dans la vente de petit et gros électroménager, matériel sanitaire, chauffage, télévision, vidéo, hifi et informatique. 

Si elle est maintenant ouverte à tous, elle s’adressait, à l’origine, aux seuls fonctionnaires d’entreprises de l’Etat et de la fonction publique et leur faisait profiter de réductions et d’avantages importants.


Pourquoi était-ce une évidence de venir s’installer à l’ICAB, un incubateur bien connu sur la place bruxelloise ?

“La présence du Betacowork a l’ICAB est LA raison de notre venue. Nous étions en fin de bail au Da Vinci Park. Soit on prolongeait, soit on changeait d’air. Nous avons un fournisseur, Emmanuel Thiebauld, qui est installé de longue date au Betacowork. J’avais donc déjà eu l’occasion de découvrir l’écosystème du Beta. Nous avons quand même fait le tour des incubateurs, espaces de coworking et autres lieux de travail partagé mais j’ai estimé qu’il y avait ici une plus value solide : la communauté qui gravite autour du Betacowork et de Ramon. Même si nous ne sommes pas dans l’espace de coworking, à proprement parlé.”

La Centrale d’Achats est installée depuis maintenant 10 mois. Tes attentes ont-elles été rencontrées?

“Notre volonté était de faire partie de la communauté tech sans devoir courir à plein de conférences. Nous avons, je pense, atteint cet objectif. On peut rencontrer chaque jour des gens d’horizons professionnels divers, le tout dans un bâtiment hyper agréable. Le confort de travail a augmenté pour mes employés et pour moi-même. Avant, on était ensemble full time de 9h et 17h. On tournait en rond. Ici avec tout ce monde, cela a reboosté l’équipe. En plus, on reçoit des insights intéressants, sur le coin de la table.”

Pourtant ces dernières semaines, on ne vous a pas beaucoup vus que ce soit au Betacook, ni même pour un simple café ?

“C’est tout à fait vrai. Parfois on oublie et on reste devant son ordi. Après, ces dernières semaines, nous avions des circonstances atténuantes. C’étaient les soldes et c’est le moment que nous avons choisi pour lancer la nouvelle version de notre site.”

Nicolas Lecloux

Ce n’est pas un peu risqué de le faire pendant les soldes, période qui doit être intense pour vous ?

“Nous avons procédé par étape. On n’a pas tout basculé d’un coup. Les deux sites coexistent encore pour l’instant : on demande à nos membres s’ils veulent tester le nouveau. Et s’il y a un problème, on peut toujours les faire revenir sur l’ancien. L’avantage de lancer la nouvelle maquette pendant les soldes, c’est qu’on trouve plus facilement les petits bugs vu qu’il y a beaucoup de trafic. Au final, c’était le bon choix.”

Pourquoi donc, cher Nicolas Lecloux ?

“On a beaucoup travaillé sur l’expérience utilisateur en nous inspirant d’acteurs leaders sur leur marché comme Amazon ou Cool Blue. On peut d’ores et déjà dire que nos efforts n’ont pas été vains : notre taux de conversion a été multiplié par trois en l’espace de quelques semaines. De quoi nous donner quelque satisfaction. Ce lundi 22 février, l’ancienne version aura fait son temps. La bascule vers le nouveau site sera totale.”

About Mateusz

Digital jedi. Blogueur. Journaliste. Dad. Mateusz.be & Bxlblog.be Connect on Twitter, Facebook, Instagram or LinkedIn.

,

Comments are closed.